Le soir où Vic Chesnutt m'a traité de fils de pute ...

Blog de next :nextmusic, Le soir où Vic Chesnutt m'a traité de fils de pute ...

C'était un débat sur le dopage .

Un journaliste sportif , pris d'une inspiraion soudaine  ( ça se sentait au ton de sa voix ) lance , certain d'avoir trouvé un argument de poids : " Et les écrivains et les musiciens ? Eux aussi se dopent ! "

Ben non tu vois .

Ils se défoncent , se détruisent ,  mais ils se dopent pas .

Parce qu'un écrivain ou un musicien, si tu veux , c'est pas un sportif .

Ni l'un ni l'autre ne recherchent la performance .

Et si l'on veut les classer , on peut pas le faire sur leurs performances .

Voilà.

Donc , un type comme Vic Chesnutt ne recherche pas la performance et ce serait ridicule de le comparer à un autre en ces termes et sur cette échelle-là.

N'empêche ...

 N'empêche que lorsque je l'ai vu ce soir-là à la cave à musique je me suis dit que quand même le rock , c'est pas le foot , y a pas de divisons et tout , mais bon y en a qui sortent du lot . Attention, je dis pas que ce sont des pros . Parce que je trouve ce terme péjoratif ( c'est des restes d'ado romantique à la con, mais j'y peux rien , ça part pas ...Désolè Max ...).

Ce soir-là , Vic Chesnuut n'avait pas de voix . A un moment il a expliqué au public qu'il ne cherrchait pa à imiter son pote Kurt Wagner mais qu'il était malade 

Il était malade et il avait l'oeil mauvais .

Impressionnant .

 J'étais tout devant au début , et j'ai reculé . Parce qu'il m'a fixé .

J'attendais pas franchement  grand chose du concert . Je venais pour le voir en vrai , en groupie , mais vu ce que j'avais pu lire à gauche et à droite ( chez la Buze notamment ) j'y croyais pas ;

J'y croyais pas et je me suis retrouvé pris dans un des meilleurs concerts ( le meilleur ? )  auquel j'ai pu assister .Le groupe a réussi ce soir -là le mariage parfait de la tension , de la tension et des cordes . une tension comme celle qu'on peut trouver sur les meilleurs titres des Tindersticks ou sur un chef d'oeuvre comme Your funeral my trial .

Alors , bon, sinon, c'est vrai il m' a traité de fils de pute .

 Enfin, je crois.

C'était poue le rappel . Je règlais mon appareil juste après avoir pris une photo et je l'ai entendu qui a commencé à s'énerver et à traiter quelqu'un de fils de pute .

J'ai rien dit .

Il fait ça tout le temps, je crois,  et puis il aurait pu me dire ce qu'il voulait . Après le concert qu'il venait de donner il en avait le droit .

Le rappel .

Un moment magique  ( putain j'écris comme Pascla Obispo des fois ...)..

Il est revenu , l'oeil moins mauvais que pendant le concert et nous a prévenus que ça risquait de pas être terrible  avec sa voix complètement éteinte .

Et ça  a été terrible .

Emouvant .

 Vraiment .

 Quand il est parti dans les loges , juste avant de rentrer dans celles-ci il s'est tourné vers nous et nous a fait un petit geste de la main , en souriant , l'air visiblement touché .

A ce moment-là j'ai repensé sur un artcile écrit par un journaliste ( des inrocks , je crois ) , un article publié  avant le suicide d'Elliott Smith dans lequel le jouranliste demandait à ce dernier de ne pas se suicider ...

J'ai pas fait beaucoup de concerts dont je suis sorti le coeur gros comme ce soir-là...

Des liens :

-Un super concert .

- Un autre super concert .

-Un super concert .

- Un autre super concert .

P.S : Merci à La Buze , àRomain et à Riigolax .

vic chesnutt

mercredi 26 mars 2008 20:43



1 Fan

Aucun commentaire pour l'article: Le soir où Vic Chesnutt m'a traité de fils de pute ...



Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (184.72.72.182) pour vous identifier.     



fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à next

Vous devez être connecté pour ajouter next à vos amis

 
Créer un blog